loader image
Partagez facilement cet article :
Apprendre des recherches Google

BriefduLundi #4 Apprendre des recherches Google

11 Déc 17
ActualitésConseils

Avant dernière semaine pour le Brief du Lundi ! Cette semaine, nous vous expliquons l’intérêt de la Google Search Console et comment l’utiliser pour découvrir les mots clés recherchés par vos visiteurs dans Google. Vous connaîtrez enfin les requêtes qui génèrent (ou pas) du trafic sur votre site Web ! Mission du jour : “Créer et configurer votre compte Google Search Console et commencer à l’utiliser”. Commençons par le début, Google Search Console est un outil lancé par Google il y a quelques mois qui permet de gérer l’état de votre site internet.  

Comment créer un compte Google Search Console

Premièrement, rendez-vous sur Google Search Console, si vous avez un compte Google l’outil vous demande juste de vous identifier, sinon créez un compte. Vous arrivez ensuite sur cette page :   Google search console   Les vignettes au centre de la page sont vos propriétés, comprenez les sites internet que vous gérez. Normalement, vous n’avez pas de propriété active. Cliquez maintenant sur “Ajouter une propriété”   ajouter une propriété

Entrez votre adresse de site web, puis “Ajouter”.   validation   Vous avez plusieurs possibilités de validation, la plus simple : utiliser vos identifiants de fournisseur de nom de domaine. Si vous ne connaissez pas vos identifiants ou n’arrivez pas à valider votre propriété, contactez-nous, nous vous aiderons. Une fois la propriété validée, vous pouvez accéder à votre tableau de bord.   état site google search console   Celui-ci vous donne l’état actuel de votre site en 3 informations principales.

  • Les erreurs d’exploration : les erreurs sur votre site (exemple : page introuvable)
  • Le trafic généré par la recherche organique : trafic depuis la recherche Google
  • Le sitemap de votre site : un fichier qui contient toutes les pages de votre site.

 

Configurer votre Google Search Console

La “configuration” de la Google Search Console est importante pour une utilisation efficace de celle-ci. Nous vous conseillons d’ajouter à votre compte un sitemap. Comme dit précédemment, un sitemap est un fichier recensant toutes les pages de votre site.

Pourquoi proposer un sitemap ?

Un peu de culture web (mais pas trop promis !) En proposant un sitemap, vous faites un signe à Google pour qu’il indexe les pages de votre site. Ainsi les Googlebots, les robots d’indexation de Google, viendront visiter votre site pour en indexer les pages. Une page indexée est une page dont le contenu a été copié par les Googlebot, puis stocker dans ses serveurs. Les robots sont donc capables de connaître le contenu de votre site, de le comprendre et donc de le référencer sur Google.

Générer un sitemap de votre site

  générer un site map   Sur WordPress, dans votre back office, rendez-vous dans Yoast > Sitemaps XML. Vous ne savez pas ce qu’est Yoast, consultez notre article sur les métadonnées. Dans la section Sitemaps XML, cliquez sur le bouton “XML Sitemap”, cela devrait ouvrir une nouvelle fenêtre, copier l’adresse de ce lien.   sitemap yoast seo

Il doit ressembler à ce lien : https://monsite/sitemap_index.xml Retournez dans Google Search Console. Dans le menu à gauche, choisissez Exploration > Sitemaps.   sitemap google search console   Ajouter un sitemap. Copier le lien que vous avez récupéré sur votre site. Puis “Valider”. Google devrait prendre en compte votre sitemap après quelques jours. Vos pages seront donc indexées plus vite par Google.  

Découvrir les mots-clés qui génèrent du trafic

Pour toute personne disposant d’un site internet, la même question revient souventQuels sont mes mots clés ?. Mais la question qu’il faut réellement se poser c’est “Quels sont les mots clés utilisés par les internautes qui les mèneraient à mon site ?” La Search Console vous apporte une partie de la réponse. Dans le menu à gauche dans la Search Console, cliquez sur : Trafic de la recherche > Analyse de la recherche.

Analyser les recherches Google

  Google Search Console trafic   Dans cette fenêtre vous pourrez voir apparaître :

  • – Le nombre de clics : nombre de visites sur votre site depuis la recherche Google (graphique)
  • – Les requêtes des internautes (tableau du bas) : dans sa configuration de base, cette page affiche les requêtes ayant générés des clics.

Vous pouvez filtrer les résultats sur 3 autres critères :

  • – Les impressions : nombre de fois où votre page est apparue dans les résultats peu importe sa position.
  • – Le CTR : ou “Taux de clic”, c’est à dire, le rapport entre le nombre d’impressions et le nombre de clic. Plus le CTR est élevé, plus le mot clé a du potentiel. Un CTR de 20% commence à devenir intéressant.
  • – La position : à quelle place se trouve votre page dans la page de résultats.

  données requetes Google search console   Lecture du tableau : Les internautes ont recherché “swat studio” dans le moteur de recherche de Google. Notre site est sorti 50 fois dans les résultats Google, en position 1,6 (en moyenne), sur ces 50 impressions, 23 ont menés à un clic, donc un CTR de 46%. Parallèle avec la page de résultats de Google :   rendu google données search console   Conclusion : La section “Analyse de la recherche” de la Search Console vous donne les requêtes qui amènent les internautes sur votre site. Utilisez ces requêtes comme mots clés dans vos contenus pour améliorer votre référencement sur ces termes et donc générer du trafic sur votre site. Attention à ce que ces requêtes soient logiques et cohérentes avec votre activité. Pour les curieux, bien d’autres fonctionnalités sont disponibles dans cette section et dans la Search Console, mais nous en resterons là pour le moment. Cependant, n’hésitez pas et contactez-nous pour avoir plus d’informations, ou nous poser vos questions. Bonne semaine et à Lundi prochain pour notre dernier BriefduLundi 🙂 #BriefduLundi

PascalPascal

Faille de sécurité majeure sur les sites PrestaShop

29 Juil 22

La CNIL contraint fortement l'utilisation de Google Analytics

27 Juin 22

Top 5 des coups de cœur de la 2nd édition du salon SOLUCIR

27 Mai 22

WordCamp Genève 2022 - Conférence de SWAT

9 Mai 22

SWAT s’engage pour un numérique responsable

2 Déc 21

1ère agence web à obtenir le label Numérique Responsable

26 Nov 21

Un numérique responsable est aussi un numérique éthique

4 Oct 21

Wordpress, la solution pour tous les sites web (ou presque)

29 Mai 21

SHOPIFY - DEBRIEFING SUR LE SHOPIFY PURSUIT

21 Fév 20

Fin du PHP 5 : Votre site internet est peut-être exposé à des failles de sécurité !

14 Fév 19

Refonte de site Internet, quand et comment s’y prendre ?

8 Nov 18

Des nouvelles recrues arrivent chez SWAT !

25 Oct 18

AutomationDay | Mardi 4 septembre 2018 | Hôtel de Région | Lyon

27 Juil 18

Nouvelle tarification Google Maps API

7 Juin 18

Reuters Institute | Digital News Report 2018 – Revue de Presse Mai 2018

4 Mai 18

Pourquoi mettre à jour mon WordPress ?

26 Avr 18

3 bonnes raisons de passer au HTTPS

26 Avr 18

RGPD : quels changements pour les entreprises ?

26 Avr 18

Bonne année 2018 avec SWAT Studio

25 Jan 18

SWAT Story #8 >> Un an déjà !

11 Jan 18

BriefduLundi #5 Améliorer les résultats de recherche sur mon nom d'entreprise

18 Déc 17

BriefduLundi #4 Apprendre des recherches Google

11 Déc 17

BriefduLundi #3 Devenir visible sur Google Maps

4 Déc 17

BriefduLundi #2 Peaufiner son profil Google My Business

27 Nov 17

BriefduLundi #1 Proposer un résultat de recherche clair

20 Nov 17

SWAT Story #7 >> Retour sur le Blend Web Mix

14 Nov 17

SITE WEB : Imaginons le vôtre !

3 Oct 17

SWAT Story #6 >> Puis-je vous aider ?

22 Sep 17

Génération Y débarque chez SWAT

20 Sep 17

SWAT Story #5 >> Ensemble

4 Août 17

SWAT Story #4 >> Entreprendre la création ou la refonte de son site Web

21 Juin 17

SWAT Story #3 >> Comment être rapidement présent en ligne ?

23 Mai 17

SWAT Story #2 >> Refondre son site Internet avec méthode

27 Avr 17

SWAT Story #1 >> Born to be reactive

21 Mar 17